Des petits rats et des hommes La mise à l’épreuve de l’identité sexuée des apprentis danseurs

Par Joël Laillier
À partir d’une enquête menée auprès des élèves de l’école de danse de l’Opéra de Paris et de leurs familles, l’article interroge les trajectoires des jeunes garçons dans un devenir de danseur professionnel. Parce que la pratique de la danse classique est considérée comme une pratique « féminine », les garçons qui s’y engagent se trouvent bien souvent dans une situation qui conduit à des mises en cause de leur identité sexuée. L’article montre ce que l’entrée dans la carrière de danseur doit à un travail sur les identités sexuées et sexuelles qui relève des conditions sociales et familiales mais aussi de l’action des différentes sphères de socialisation.
Voir l'article sur Cairn.info